euskadi.eus
euskadi.eus
euskadi.eus
 

Recherche au

Bingen Zupiria et Marian Elorza connaissent de près le travail réalisé aux Archives de la Diaspora Basque

Fecha de publicación: 

Irekia

Le ministre de la Culture et de la Politique Linguistique et Porte-parole du Gouvernement Basque, Bingen Zupiria, et la Secrétaire Générale des Affaires Extérieures, Marian Elorza, ont visité aujourd’hui les Archives de la Diaspora Basque aux Archives historiques d'Euskadi. Au cours de la visite, ils étaient accompagnés de Gorka Alvarez, Directeur de la Communauté Basque à l'étranger, de Mikel Aizpuru, Directeur du Patrimoine culturel, de Borja Aguinagalde, Responsable des Archives historiques d’Euskadi et de Mikel Gomez, responsable du catalogage des archives de la Diaspora, et qui leur a servi de guide et leur a fourni les explications pertinentes.

En novembre 2018, le Lehendakari Iñigo Urkullu, à l’occasion de la célébration de la Semaine Nationale Basque en Argentine, a annoncé dans la ville argentine de Mar del Plata, la création des Archives de la Diaspora Basque, un fonds historique situé dans les Archives historiques d'Euskadi, dont l’objectif était de recueillir de la documentation sur la mémoire et l’activité des collectivités basques au cours de l’histoire. Un an plus tard, et dans le cadre du VIIe Congrès mondial des Collectivités Basques, qui s’est tenu à Bilbao du 2 au 4 octobre 2019, les archives de la Diaspora Basque ont été officiellement présentées.

À ce jour, environ 7 000 entrées documentaires, 955 spécimens bibliographiques et 230 objets de différentes chronologies et provenances ont été catalogués. En outre, grâce aux diverses contributions et donations de particuliers et d’institutions basques du monde entier, la collection des archives ne cesse de croître.

Lors de la visite d'aujourd’hui, Bingen Zupiria et Marian Elorza ont pu connaître en détail l’avancement des travaux de mise en place de ce fonds, si important pour connaître l’avenir, la contribution et la configuration des différentes communautés basques dispersées dans le monde. Ces fonds montrent la vie quotidienne des communautés basques à l’étranger, principalement en Amérique, en ce qui concerne leur organisation, les festivités, la collaboration avec le mouvement antifranquiste, la présence dans les sociétés d’accueil et les contacts avec les institutions basques depuis le milieu du XXe siècle.

Le ministre de la Culture et de la Politique Linguistique, Bingen Zupiria, a souligné « l’importance de ces archives pour approfondir l’histoire de notre pays à travers les yeux et les expériences des Basques à l’étranger. Grâce à ces fonds, nous pouvons offrir à la société en général et aux chercheurs en particulier un lieu où tout cet héritage est collecté et conservé ».

Pour sa part, la secrétaire générale des Affaires Extérieures, Marian Elorza, a déclaré que « c'est un projet qui fait ses premiers pas et nous sommes très reconnaissants pour les dons importants reçus à ce jour. Il reste beaucoup à faire et la communauté basque continue d’interagir dans le monde entier, mais le projet prend forme et ouvre de nouvelles possibilités à la disposition de la société ».