Le Gouvernement basque remet aux Nations unies son quatrime rapport de suivi de l'Agenda Euskadi Basque Country 2030

Fecha de publicacin: 

Irekia

Le Gouvernement basque, à travers son Secrétariat général pour la Transition sociale et l’Agenda 2030, a remis au DAES, le Département des affaires économiques et sociales des Nations unies, son quatrième  rapport sur les progrès réalisés en 2020 dans le cadre de l’Agenda 2030.

TDepuis 2017, l’Exécutif basque a évalué, vérifié et diffusé l’état de progression de l’implantation des Objectifs de Développement durable fixés par les Nations unies et a maintenu avec cette organisation un dialogue national et international direct.

Après l’élaboration des rapports de suivi annuel en 2017, 2018 et 2019, qui avaient été remis au Parlement basque, le Secrétariat général des Affaires extérieures produit maintenant le rapport ou examen local volontaire (VLR ou Voluntary Local Review, en anglais) correspondant à 2020. Pour ces rapports, le Secrétariat avait créé un système d’indicateurs d’exécution du Programme de Gouvernement qui sert de base à leur élaboration.

Euskadi, une référence européenne pour l’implantation des ODD 

Le manuel d’instructions de l’Union européenne pour les ELV d’implantation des ODD, élaboré par l’Agence d’innovation de la Commission européenne, avait déjà cité le Pays basque espagnol comme une région pionnière dans ce domaine. Il y est notamment mentionné que le Gouvernement basque est le premier exécutif non étatique ayant publié en 2017 un rapport de suivi et Euskadi y est situé en tête de liste des territoires ayant produit le plus grand nombre de rapports (ou examens).

Pour sa part, l’OCDE a aussi fait référence au Pays basque espagnol dans son rapport stratégique intitulé « Une approche territoriale des objectifs de développement durable », pour son travail d’incorporation des ODD aux politiques régionales comme exemple de bonnes pratiques de villes et régions pionnières, et pour avoir développé l’Agenda Euskadi 2030 en se fixant pour objectif d’aligner le programme gouvernemental de l’administration et les politiques sectorielles associées sur les ODD.

En adoptant l’Agenda 2030, les institutions infranationales ont implanté de manière active l’Agenda 2030 dans leur contexte local, en familiarisant les citoyens aux ODD et en utilisant le cadre comme un outil de planification et d’exécution. Dans ce domaine, Euskadi s’est particulièrement fait remarquer.

Comme partie de ses mécanismes de suivi et d’examen, l’Agenda 2030 pour le Développement durable encourage à « réaliser des examens périodiques et inclusifs des progrès réalisés au niveau national et infranational ». Le paragraphe 89 de l’Agenda 2030 invite les groupes principaux et autres parties prenantes, y compris les autorités régionales et locales, à informer sur leur contribution à l’implantation de l’Agenda.

Le Gouvernement basque assurera la continuité de la procédure des rapports annuels informant sur l’exécution des engagements pris. Outre l’analyse du développement des politiques publiques sectorielles associées à l’Agenda 2030, on évaluera aussi le respect des priorités établies et des actions du Gouvernement basque en rapport avec les Objectifs de Développement durable.