Accueil

 
Icône de conformité avec le niveau A des directives d accessibilité pour le contenu Web 1.0 du W3C-WAI
La volonté résolue d'Autogouvernement d'un Peuple
 

Le Pays Basque jouit d'un haut niveau d'auto gouvernement dans des matières importantes, comme la santé, l'éducation, la sécurité, le logement ou les finances. Cette autonomie à pouvoir décider de sa propre organisation provient du Statut de Guernica approuvé par referendum le 25 de octobre 1979, qui reconnaît l'existence d'un gouvernement avec des compétences exécutives et d'un parlement avec des capacités législatives générales. D'autre part, le Pays Basque possède deux organes territoriaux hérités de la tradition forale basque : les Assemblées générales, avec une capacité normative et fonctionnelle similaire aux parlements, ainsi que les Conseils régionaux et leurs institutions exécutives. Leur existence confère un caractère organisationnel à la Communauté autonome assez décentralisé et quasi de nature confédérale.

La manière d'harmoniser les compétences des administrations communes et régionales est régulée aussi bien par le Statut d'Autonomie lui-même que par la Loi des Territoires historiques, qui est la norme qui réglemente l'existence d'une organisation générale respectant les régimes juridiques historiques de ses trois territoires.

Un autre pilier fondamental de l'auto gouvernement basque, le 'Concert Economique', est le support financier de la Communauté autonome qui accorde l'autonomie aux institutions basques pour percevoir et administrer les impôts des citoyens en fonction de leurs propres budgets et des accords souscrits avec l'Administration centrale espagnole.

Toutes ces contingences ont permis la création d'organismes propres, comme l'Ente Euskal Irrati Telebista -EITB- Radio Télévision basque; la Ertzaintza, le corps de police autonome avec plus de 7.000 agents, et avoir toutes les compétences dans les infrastructures routières et hydrauliques, dans la promotion économique et industrielle et dans l'aménagement et la formation du territoire.

Néanmoins, 25 ans après l'approbation du Statut de Guernica, il reste encore à transférer par l'Administration de l'Etat, les volets en matière de travail, de l'emploi, de l'industrie, des infrastructures, des finances et de la recherche.

 


LIENS ASSOCIÉS
Les compétences du Pays Basque

Fecha de la última modificación: 08/09/2009