Accueil

 
Icône de conformité avec le niveau A des directives d accessibilité pour le contenu Web 1.0 du W3C-WAI
Fecha de publicación: 17/04/2008
Culture

L'Euskadi, outre le fait qu'elle est le berceau de grands architectes et sculpteurs, est aussi l'origine de nombreux hommes de lettres bascophones et hispanophones, ainsi que de penseurs prolifiques. Mais si quelque chose unit toutes les manifestations culturelles basques, c'est l'immense attachement à la Terre.

Vous trouverez les ouvrages de deux des artistes universels de la culture basque du XXe siècle, Eduardo Chillida et Jorge Oteiza, placés en vis-à-vis sur La Concha de Saint Sébastien, comme si leurs œuvres  représentaient le sens et le respect des valeurs plurielles qui vivent ensemble au sein de la société basque. La sculpture du génial Oteiza, nommée Construcción Vacía (Construction vide), fut, à l'origine, conçue pour la biennale de Sao Paulo en 1957, alors qu'à l'autre bout de la Baie donostiarra, il n'y a qu'à aller voir le Peine de los Vientos (le peigne des Vents) de Chillida pour sentir l'une des œuvres les plus mémorables de l'auteur des deux mains de fer fondu qui symbolisent la réunification de l'Allemagne, et qui président aujourd'hui les délégations centrales du Gouvernement allemand à Berlin.

Au vu de sa création productive, Eduardo Chillida a créé en 1990 une fondation dont le but était de montrer son travail dans la campagne basque, très près de Saint Sébastien, à Hernani, dans un espace naturel de 12 hectares ceint d'arbres baptisé du nom de« Txillida Leku  », un musée intemporel dans lequel peuvent être admirés une centaine des travaux de l'artiste de Guipúzcoa.

Le fer et la pierre, deux éléments caractéristiques de l'Euskadi que la culture basque a modelés sous forme d'expression.

Des instruments qui émanent de la tradition historique et que la culture basque a fait se fondre avec les principaux courants occidentaux afin de continuer à grandir.

Une preuve de cette innovation peut être observée dans la fabuleuse transformation urbaine de Bilbao, exemple de la ville industrielle d'il y a 20 ans qui, en 2004, fut lauréate du prix au meilleur projet urbain du monde au cours de la prestigieuse biennale de Venise. La mutation de la capitale de Biscaye a démarré en 1996, avec la construction du musée Guggenheim, œuvre prodigieuse de l'architecte nord-américain Frank Gehry, construite sur des terrains industriels. Son ouverture a marqué l'entrée dans une nouvelle Ère : le vieux fer donnait le pas au tout nouveau titane.

Ce modernisme est contrebalancé par l'imposant Quartier médiéval de Vitoria-Gasteiz, déclaré Ensemble monumental, et qui se trouve sur une colline abrupte qui facilitait sa défense à l’époque de sa splendeur. Le centre est occupé par la Cathédrale gothique Santa María à partir de laquelle surgissent des rues longitudinales aux noms de corporations réunies par des croisements transversaux. On peut également admirer les palais gothiques et renaissance, comme celui de Bendaña qui héberge le Musée des Cartes à jouer. En dehors de ce centre médiéval, se trouve le Musée basque de l'Art contemporain « Artium », qui montre sa propre production d'expositions temporaires, certaines inédites, résultat de la recherche interne et de la collaboration avec d'autres musées européens prestigieux.
Le monde de la littérature et du cinéma se maintient également à l'avant-garde artistique. De Unamuno et Baroja jusqu'aux contemporains Bernando Atxaga et Unai Elorriaga, prix nationaux de littératures et références en matière d’expressivité et de solidité de la langue basque en tant que langue cultivée. Ou des cinéastes de renom tels que Alex de la Iglesia et de grande originalité comme Julio Medem.

Mais au-delà de l'art et de la littérature, d'autres activités culturelles attirent les visiteurs au Pays Basque, telles que le Festival de Cinéma international de Saint Sébastien, et les Festivals de Jazz qui chaque été animent les rues de Getxo, Vitoria et Donostia. L'Aquarium de Saint Sébastien est également très attractif, par sa progression suivant les espèces et l'ambiance représentée de la vie marine en font l'un des meilleurs musées de la mer de l'État.
Le folklore sous forme de danses traditionnelles, musiques et poèmes, est profondément enraciné dans la culture basque et anime de nombreuses festivités. Les sports locaux proviennent des activités traditionnelles de la pêche, la rame, les coupeurs de troncs - aizkolariak - ou des bergers. Ces compétitions ainsi que d'autres comme la pelote basque ont lieu tout au long de l'année dans les villes et villages du Pays Basque.

La mode basque a également créé son propre style. Ses précurseurs sont devenus deux des meilleurs créateurs de vêtements du XXe siècle : Paco Rabanne et Cristóbal Balenciaga, dont les créations peuvent être admirées au musée de Getaria, lieu de naissance de ce dernier et ouvert en son honneur.

 

Source: Présidence du Gouvernement - Secrétariat Générale de Communication

 



Liens intéressants
Système National des archives du Pays Basque
Orchestre Symphonique du Pays Basque
Archives basques de la musique
Museos