Accueil

 
Icône de conformité avec le niveau A des directives d accessibilité pour le contenu Web 1.0 du W3C-WAI
Fecha de publicación: 17/04/2008
Economie sociale : Coopératives et Sociétés Anonymes des Travailleurs

Les activités industrielles sont celles qui absorbent le plus haut niveau d'emploi parmi les entreprises de l'économie sociale, suivies en importance numérique par celles intégrées dans le secteur des services, la construction et l'agriculture. Au total, ce sont 53.852 les travailleurs basques qui sont copropriétaires et associés à la gestion de plus de 2.150 coopératives et sociétés du travail.

L'économie sociale basque connaît un niveau d'emploi supérieur à celui de la France; il s'agit de la formule prédominante dans certaines contrées, notamment dans le territoire historique de Guipúzcoa. La société la plus significative, Mondragón Corporación Cooperativa (MCC)  , est le premier groupe d'entreprise du Pays Basque et le plus diversifié au niveau de l'Etat espagnol.

Les coopératives basques sont représentées par la Confédération des Coopératives du Pays Basque, formée par 581 entreprises appartenant à six fédérations des domaines du travail associé, l'agriculture, la consommation, le crédit, l'enseignement et le transport, dont le C.A. s'élève à 7.320 milliards d' euros. Cette confédération représente près de 95% des coopérateurs associés du Pays Basque.

En ce qui concerne les Sociétés Anonymes des Travailleurs, (SAL) leur présence est particulièrement importante au Pays Basque, en particulier dans le secteur industriel. Les 300 entreprises basques qui composent le groupe Agrupación de Sociedades Anónimas Laborales de Euskadi (ASLE)  ont un effectif de près de 9.000 associés travailleurs, ce qui représente 16% du total de l'Etat pour ce type de sociétés.

 

Source: Présidence du Gouvernement-Secrétariat Générale de Communication