Accueil

 
Icône de conformité avec le niveau A des directives d accessibilité pour le contenu Web 1.0 du W3C-WAI
La fonderie
 

La fonderie de métaux est l'une des activités industrielles les plus enracinées au Pays Basque, où se concentre plus de 50% de la production enregistrée dans l'État espagnol. L'activité que réalisent les entreprises qui fabriquent des pièces fondues représente approximativement 4,3% de la production brute de l'industrie manucfaturière basque et 4,4% de l'emploi, d'après une étude réalisée par la Fédération des Caisses d'Épargne Basques et de Navarre.

Cette étude constate aussi que les entreprises dirigent une partie substantielle de leurs ventes à un nombre réduit de secteurs, tout spécialement les fabricants dans les domaines de l'automobile, des véhicules utilitaires et des équipements de robinetterie, secteurs où se concentrent près des deux tiers du chiffre d'affaires. L'étude montre également que la qualité est l'une des caractéristiques principales des entreprises basques du secteur, un aspect dans lequel se distinguent de façon particulière celles qui dirigent leur production vers l'industrie de l'automobile. Les activités de Recherche et Développement (R&D), qui représentent 1,63% de la Valeur Ajoutée Brute au prix départ-usine, se concentrent fondamentalement dans un nombre réduit d'entreprises, 11% des établissements qui ont une plus grande dimension.

Le rapport constate également l'existence d'une infrastructure de soutien technologique adéquate, tout comme le grand prestige des entreprises, qui constituent les principales forces du secteur, et l'intérêt croissant pour les marchés internationaux et pour la diminution progressive de l'impact que les processus productifs génèrent dans l'environnement.

D'après les données du secteur facilitées par la Fédération Espagnole des Associations des Fondeurs (FEAF), la production de produits fondus tout au long de l'année 2007 atteignit 1.267.883 tonnes, desquels 82% correspondirent à la fonte de fer, 11% à celle de métaux non ferreux et les 7% restants à la fonte d'acier. Si l'on tient compte de la destination des fabrications, il faut souligner le secteur de l'automobile et des véhicules utilitaires, qui absorba 60% de la production, suivi de la robinetterie (13%). L'exportation des entreprises atteignit 54,91% de la production totale, 696.301 tonnes.

D'après les données apportées par la FEAF, le nombre d'entreprises qui font partie du secteur s'élève à 131, qui donnent du travail à 17.739 personnes et dont le chiffre d'affaires atteignit les 2.538 millions d'euros en 2007.

La Fédération Espagnole des Associations des Fondeurs (FEAF) est formée par l'union de l'Association des Fondeurs du Pays Basque et de Navarre (AFV) et l'Association des Fondeurs de Catalogne (AFC) -les deux foyers les plus importants de la fonte dans l'État-. Elle est composée par des fonderies de fonte de fer (54 entreprises, 53% de la production) suivie des fonderies non ferreuses (47 entreprises, 32% de la production) et des fonderies d'acier (30 entreprises, 15% de la production). La Fédération, dont le siège social se trouve à Bilbao, représente des entreprises de 13 communautés autonomes et naît en 1997 comme une prolongation au reste de l'État des services que l'AFV réalisait depuis plus de 35 ans.

Inasmet participe comme Patron de la fondation et, à côté de sa division de fonte, elle développe de nombreux projets de R&D au niveau national et international, en participant à de nombreuses commisions de travail internationales.

Il faut aussi souligner le centre métallurgique de recherche Azterlan, spécialisé dans le secteur de la fonderie, et actuellement concentré sur l'orientation, le développement et la mise en marche de fonderies qui commencent à agir dans le domaine éolien.


Liens en relation
Fédération Espagnole des Associations des Fondeurs (FEAF)

 

Source: Présidence du Gouvernement - Secrétariat Général à la Communication

Fecha de la última modificación: 21/01/2009