Accueil

 
Icône de conformité avec le niveau A des directives d accessibilité pour le contenu Web 1.0 du W3C-WAI
Environnement
 

Les entreprises qui font partie d'Aclima - Association Cluster des Industries de l'Environnement du Pays Basque, obtinrent en 2008 un chiffre record de facturation environnementale de 1.734 millions d'euros, ce qui représente 2,5% du PIB basque. Ce chiffre suppose un dixième de la facturation totale que ces entreprises ont enregistré (14.768 millones).

Le marché naturel des entreprises du Cluster est le Pays Basque -32% de la facturation environnementale- et le marché de l'État -57%-. Le marché extérieur -11% de la facturation- s'oriente vers ces domaines où il existe des entreprises avec leur propre technologie -comme le traitement des eaux- très compétitives dans les marchés extérieurs.

En ce qui concerne la dépense totale par habitant dans le secteur de l'environnement, le Pays Basque occupe la troisième place -414 euros par habitant-, derrière la Navarre (555), tandis que la moyenne de l'État s'élève à 291 euros.

L'Association Cluster des Industries de l'Environnement du Pays Basque - Aclima se présente comme le point de référence du secteur de l'environnement au Pays Basque, où elle compte 98 entreprises et 16 membres d'honneur (plusieurs institutions, parmi elles, le Gouvernement Basque, l'Université du Pays Basque (UPV) et tous les centres technologiques). Ces entreprises et institutions emploient 16.085 travailleurs, dont environ 4.000 se consacrent à des activités environnementales. Cet ensemble d'entreprises couvre tous les aspects de l'environnement comme le sont le traitement des déchets, l'épuration des eaux, les sols, la qualité de l'air, la valorisation des déchets, tout comme les services de consultance et d'études, etc.

62% des entreprises associées a obtenu un genre de certificat de qualité environnementale pour leur activité.

Pour cette année, Aclima prevoit gérer un budget de presque 907 millions d'euros, desquels 142.600 euros seront destinés au domaine de l'innovation, qui actuellement développe sept projets, avec un budget approximatif de 9 millions d'euros.

Pour faciliter la solution des problèmes de qualité environnementale des entreprises, quatre centres technologiques -Gaiker, Inasmet, Labein et Leia- créèrent la Fondation CITMA, Centre d'Innovation Technologique pour l'Environnement, à partir de l'intégration de ses ressources technologiques. L'offre technologique et de services du Centre permet aux entreprises de s'adapter dans des conditions avantageuses de compétitivité aux nouvelles exigences de la législation européenne et à la création et identification de nouvelles opportunités d'affaires.
 

 


Liens en relation
Ihobe Société Publique de Gestion Environnementale du Gouvernement Basque
Fondation CITMA, Centre d'Innovation Technologique pour l'Environnement.

 

Source: Présidence du Gouvernement - Secrétariat Général à la Communication

Fecha de la última modificación: 28/01/2009