Accueil

 
Icône de conformité avec le niveau A des directives d accessibilité pour le contenu Web 1.0 du W3C-WAI
Sidérurgie
 
texto alternativo para la foto

L'industrie sidérurgique basque produit 70% de l'acier au four électrique de l'État espagnol et 10% de celui de l'Union Européenne, ce qui la situe comme le troisième producteur de la UE.

Le Pays Baque a une remarquable industrie de transformation, dont la production et la diversité de produits en acier se vendent en grande partie au reste de l'Europe, notamment les produits longs, l'acier inoxydable et les aciers spéciaux. C'est un secteur de pointe avec une production proche de sept millions de tonnes d'acier, 38% de la production de l'État espagnol et une facturation de 5.116 millions d'euros.

Le secteur de l'acier au Pays Basque emploie directement et indirectement plus de 28.000 personnes et représente 13,9% de la valeur ajoutée générée par l'industrie basque. Son rôle de fournisseur de produit qui sert de matière première pour des secteurs qui, à leur tour, sont fournisseurs des secteurs moteurs de l'industrie basque, comme l'automobile ou la machine-outil, lui donnent le caractère d' "industrie de base" dans le tissu industriel basque.

Ces dernières années se sont distinguées par des restructurations dans le secteur de l'acier basque, restructurations qui ont permis l'entrée de grands conglomérats d'entreprises, comme Arcelor-Mittal, Sidenor-GerdauAzpeitia-Gallardo,  Ada-Añón, Aiosa-Roda et Nervacero-Celsa.

Pour ce qui concerne les aciers spéciaux, le Pays Basque concentre cent pour cent de la production de l'État par le biais des entreprises Sidenor et  GSB (Groupe Sidérurgique Basque), propriété de la multinationale brésilienne Gerdau. Sidenor devient ainsi le deuxième fabricant européen des aciers spéciaux et l'un des leaders mondiaux de ce sous-secteur. Elle est présente dans tous les secteurs de marché, surtout dans les domaines qui ont l'industrie de l'automobile pour destination.

Les usines d'ArcelorMittal dans la péninsule Ibérique, héritières des anciennes Ensidesa, Altos Hornos de Bizkaia et Aristrain, avec une notable présence des usines basques d'ACB-Acería Compacta de Bizkaia -aujourd´hui ArcelorMittal Sestao-,  et de l'usine d'Olaberria , auxquelles s'ajoutent les productions des installations de Bergara, Etxebarri, Zumarraga ou Lesaka.

Pour ce qui est des aciers inoxydables, il faut citer Olarra, fabricant d'aciers inoxydables en barres laminées ou produits finis laminés à froid, domaine où il se situe parmi les dix premiers fabricants du monde et parmi les cinq premiers d'Europe, qui est son principal client. Il s'agit d'un marché beaucoup plus réduit que celui du produit plat (tôle), qui constitue la partie fondamentale de la production dans le monde entier.

Quant au secteur basque des tubes, il faut remarquer la présence de Tubacex, deuxième fabricant du monde de tubes sans soudure en acier inoxydable, ainsi que le groupe Tubos Reunidos, qui se consacre aux tubes pour le pétrole et le gaz, tout comme aux tubes alliés et inoxydables de grandes dimensions.

Du point de vue de l'innovation et de l'amélioration des produits sidérurgiques, il faut citer la naissance en 1998 du Groupement Acier et Environnement (Acyma), dont le siège social se trouve à Bilbao et dont l'objectif est de développer l'étude et la gestion de l'innovation en matière environnementale, tout comme la création de nouveaux aciers qui aient de meilleures applications innovatrices. Onze entreprises du secteur basque de l'acier font partie d'Acyma, qui possède treize sites industriels: Acería Compacta de Bizkaia, Acería de Álava, Aceralia Perfiles de Bergara, Aceralia Perfiles Olaberria, Aceralia Redondos Azpeitia, Aceralia Redondos Zumárraga, GSB Acero, Nervacero, Aceros Olarra, Sidenor et Tubos Reunidos.


Liens en relation
Unesid - Union des Entreprises Sidérurgiques
Siderex
Acyma
Nouvelles d'entreprise

 

Source: Présidence du Gouvernement - Secrétariat Général à la Communication

Fecha de la última modificación: 25/03/2009